Le prochain sommet de la Francophonie en 2018 en Arménie

Le XVIe Sommet de la Francophonie s’est conclu ce 27 novembre 2016 avec l’adoption par les chefs d’État et de gouvernement de la Déclaration d’Antananarivo. Plus de 6 500 participants, dont 20 chefs d’État et de gouvernement et près de 2 500 délégués ont pris part à ce grand rendez-vous.

La Déclaration d’Antananarivo rappelle entre autre le lien indissociable entre une croissance partagée et un développement durable et responsable pour assurer la stabilité du monde et de l’espace francophone. Le texte souligne aussi l’importance de mettre les valeurs francophones au service d’une mondialisation plus harmonieuse et identifie le développement durable et responsable ainsi que l’énergie pour tous comme objectifs prioritaires.

sommet_francophonie_fireflies-oifMichaelle Jean, secrétaire générale de l’Organisation international de la Francophonie (OIF) et Hery Rajaonarimampianina, président de la République de Madagascar qui accueillait pour la première fois ce Sommet. (Photo Fireflies-OIF).

La secrétaire générale et les chefs d’État et de gouvernement présents au Sommet se sont entre autre réjouis de l’avancée de la Stratégie économique pour la Francophonie avec son emphase sur le soutien à l’entrepreneuriat et la création d’emplois. Les questions d’ordre sécuritaire ont également été au centre des discussions, avec une volonté ferme de mise en commun des effectifs pour la protection des populations et des territoires, ainsi que dans la lutte contre le terrorisme et la radicalisation.

Enfin, le Sommet de Madagascar marque l’entrée au sein de l’OIF de quatre nouveaux membres. Les chefs d’État et de gouvernement ont approuvé les demandes d’adhésion de la République de Corée, de la République argentine ainsi que celles des gouvernements de l’Ontario et de la Nouvelle Calédonie, portant ainsi à 84 le nombre d’États et gouvernements membres. Ils ont également confirmé la tenue du prochain Sommet de la Francophonie en Arménie en 2018, et en Tunisie en 2020 pour le 50e anniversaire de la Francophonie, dont Habib Bourguiba est l’un des pères fondateurs.

(D’après l’Eco Austral)