Le Club Export à Mada

club export 4 club export 5

91% des chefs d’entreprise français de l’étranger estiment que l’attractivité de la France s’est améliorée grâce aux réformes d’Emmanuel Macron

macron4

 

Vent d’optimisme chez les chefs d’entreprises français de l’étranger

Depuis cinq ans, les CCE, en collaboration avec Eurogroup Consulting, mesurent l’attractivité du territoire français depuis l’étranger. 2000 chefs d’entreprises répartis dans 148 pays, se sont prononcés sur ce qu’ils pensent de l’Hexagone en tant qu’investisseurs. Cette 5eme édition de l’indice se singularise par l’optimisme retrouvé des chefs d’entreprises français basés à l’étranger à l’orée de la première année d’exercice du pouvoir d’Emmanuel Macron.

Les résultats de l’étude sont, cette année, à mettre en perspective de la dernière élection présidentielle, et des premières mesures qui en ont découlé. Ainsi, le réseau CCE, a également été sondé sur son appréciation des premières mesures entreprises par Emmanuel Macron, et de leur utilité vis à vis de l’attractivité du territoire.

Le panel se révèle enthousiaste au vu de la politique mené par le nouveau gouvernement. Si la presque totalité des mesures entreprises par l’exécutif sont perçues comme positives par les chefs d’entreprise, la réforme du Code du Travail (impact positif à 88%), la baisse de l’impôt sur les sociétés et la création d’une flat tax sur les revenus financiers (78%) sont les mesures les plus populaires auprès d’eux.

Cette année on a pu assister à un chez les chefs d’entreprise français de l’étranger. S’ils étaient 76% à considérer que l’attractivité du territoire se dégradait en 2017, ils sont à présent 91% à penser qu’elle s’est amélioré au cours des derniers mois. Autre fait marquant, l’indice global augmente de quatre points, après une extrême stabilité à 60 sur 100 lors des quatre premières éditions.

Toujours plus de touristes à Maurice

mada-tourisme-2Maurice : hausse de 4,9 % des arrivées de touristes au premier trimestre 2018

Après un léger repli enregistré en 2017, les arrivées de touristes à Maurice sont reparties à la hausse au premier trimestre 2018 pour atteindre 356 415, soit une hausse de 4,9 % par rapport à au premier trimestre 2017. 63 % des touristes sont originaires d’Europe (+8,3 % par rapport à l’année précédente) dont 23 % de France, 10 % d’Allemagne et 9 % du Royaume-Uni ; 20 % sont originaires d’Afrique (+3,2 %), 13 % d’Asie (-8,1 %) et les 4 % restant du reste du monde.

hugues.reydet@dgtresor.gouv.fr

Croissance de 4,9% dans la région Afrique de l’Est et Océan Indien

Le FMI a publié la semaine dernière son nouveau rapport sur les perspectives économiques mondiales. Les prévisions de croissance pour l’Afrique de l’Est et l’Océan Indien pour 2018 ont été dans l’ensemble revues à la baisse ; l’ajustement pour les Comores et la Somalie est particulièrement marqué (cf. tableau ci-dessous). Malgré cela, le FMI prévoit une croissance de 4,9 % pour la région, soit une performance qui resterait supérieure à la croissance attendue en Afrique subsaharienne (3,4 %).

A noter les performances de l’Ethiopie (8,5%) du Rwanda (+7,2%) et de Djibouti (+6,7%).

Plus près de nous, Madagascar (+5,1%), Maurice (3,9%), Seychelles (+3,3%)  et les Comores (+3%)

tableau
Lecture :
légende

Les CCE concluent leur premier cycle de formation à l’IAE

IMG_0595Les Conseillers du Commerce Extérieur du comité Réunion ont terminé leur premier cycle de formation des jeunes de l’IAE en licence. Ce cycle qui visait à faire connaître l’Export aux 28 étudiants de la promotion s’est terminé par des entretiens en anglais après une ultime formation sur la rédaction de CV en anglais;

Journée THAILANDE à la CCIR malgré FAKIR

IMG_0630-2IMG_0636Malgré la tempête FAKIR, Business France, la CCI, la DIECCTE, le Club Export et les CCE ont proposé aux ressortissants de la Chambre une journée pays les 7 et 8 juin à Bangkok (voir programme et inscription dans les événements).

La Thaïlande se présente comme le « hub » économique de la région du Mékong. Le Club Export propose également un accompagnement sur le Vietnam ou le Cambodge.

Harel Mallac Maurice prend le contrôle de Corexsolar Réunion

Acquisition par le groupe Harel Mallac de 51 % du capital de la firme réunionnaise Corexsolar International.

Créé en 2012 par sa maison-mère – Corex Réunion –, Corexsolar International (CSI) a fait évoluer son activité en passant de constructeur de centrales clé-en-main à une société proposant tous types de solutions solaires. Son activité principale se concentre dans la zone Océan indien mais également sur le continent africain où elle est active depuis 2012, avec quelques succès notamment au Burkina Faso. Cette acquisition permet au groupe Harel Mallac qui a déjà investi à Maurice dans une centrale photovoltaïque de 4000 Mwh/an de développer son expertise dans le domaine des énergies renouvelables au niveau international.

les 3 lauréats du Grand Prix VIE Océan Indien 2018

De gauche à droite, Michelle KEISER (2ème prix), Malo HALLE (3ème prix) et Ugo FOUREL (1er prix)grandprixvie

projet de câble sous-marin entre l’Afrique du Sud et Maurice

iox

Maurice : Alcatel Submarine Networks retenu pour le projet de câble sous-marin entre l’Afrique du Sud et Maurice
La société Indian Ocean Exchange Cable (IOX) vient d’annoncer avoir retenu l’offre d’Alcatel Submarine Networks pour le déploiement d’un réseau en fibre optique entre l’Afrique du Sud (East London) et Maurice avec une extension sur l’ile de Rodrigues. Le câble aura une longueur totale de 8 890 km et une capacité de 54 Térabits par seconde. Dans un second temps une extension est prévue vers l’Inde (Pondichéry) via le Sri Lanka. La première phase du projet dont le coût devrait dépasser les 100 M USD va débuter sur le tronçon Rodrigues-Maurice et la connexion avec l’Afrique du Sud est programmée d’ici fin 2019.
 hugues.reydet@dgtresor.gouv.fr

Une connexion sur la Réunion est également prévue!!!

Les CCEF récompensent les VIE

7516780176_IMG_3145

Le Comité Réunion des Conseillers Extérieurs de la France a eu le plaisir  de célébrer la remise officielle du Grand Prix V.I.E de l’Océan Indien ce jeudi 12 avril à l’hôtel BOUCAN CANOT

Cet événement a été retransmis en direct (en visio-conférence) entre les trois îles : Madagascar, Maurice et la Réunion. Il associait les VIE VIA en poste dans les îles de l’Océan Indien et Afrique de l’Est.

Etaient présents le Préfet de la Réunion (en direct de Madagascar) et les ambassadeurs de France à Maurice et à Madagascar.

Le premier prix d’une valeur de 1000 euros a été offert et remis par le Groupe Excellence  de la Réunion (Pascal Thiaw-Kine).